Maison écologique : Quelle chaudière choisir ?

Une maison écologique, c’est à la fois une maison respectueuse de l’environnement et dont la consommation énergétique est moindre. L’installation de chauffage est un élément clé pour renforcer le caractère écologique de votre habitation. L’énergie tout compris vous aide à bien choisir votre chaudière.

Lorsque vous souhaitez faire une rénovation énergétique pour votre habitation, le choix de la chaudière est très important. Pour quelle installation de chauffage opter ? Les possibilités sont nombreuses, il en existe différents types, et pour tous vos besoins. Il faudra la choisir en fonction de vos besoins, et de l’impact énergétique qu’elle engagera.

Chaudière en bois

Le bois à l’avantage d’être accessible financièrement et d’être une source renouvelable. Opter pour une chaudière bois peut s’avérer très intéressant si vous souhaitez remplacer votre chaudière à l’énergie fossile.

L’idéal est d’opter pour une chaudière à granulés de bois, alimenté automatiquement par un système relié à un silo.

De nombreuses aides à la rénovation énergétique existe pour le remplacement d’une ancienne chaudière au fioul ou au gaz par un modèle s’appuyant sur les énergies renouvelables.

Chaudière hybride

Une autre option réside dans une installation hybride. Elle associe une chaudière traditionnelle, et de l’énergie naturelle, il s’agit d’une pompe à chaleur. L’installation traditionnelle, recourant dans la majorité des cas à une énergie fossile, est utilisée comme appoint. La plupart du temps, l’énergie de chauffage est apportée par une pompe à chaleur air/eau, qui va puiser les calories présentes dans l’air ambiant à l’extérieur, ou par une pompe à chaleur géothermique, qui va puiser les calories dans le sol. Le gros avantage est que cette énergie est gratuite. Le bémol réside dans le fait que, en cas de grand froid, la pompe à chaleur ne fournira pas suffisamment de chaleur, en raison du manque de calories exploitables dans l’environnement.

Une pompe à chaleur présentera donc un meilleur rendement dans les régions les plus ensoleillées du pays. Dans les zones les plus froides, le recours à une énergie d’appoint sera indispensable.

Recommended Posts