La pompe à chaleur est-elle écologique ?

La pompe à chaleur permet le chauffage et le refroidissement de votre logement, tout en réduisant les dépenses énergétiques. Toutefois nous pouvons nous demander si elle contribue bien aux diminutions de CO2 ?

Nous connaissons tous les avantages de la pompe à chaleur, connus pour leurs économies d’énergies ainsi que le confort et bien-être qu’elles apportent. Fonctionnant de façon autonome, les pompes à chaleur chauffent rapidement mais surtout assurent une température idéale dans toutes les pièces de la maison.

Éligibles aux aides financières, les pompes à chaleur sont surtout plébiscitées pour leur faible consommation d’énergie : pour 1kWh d’électricité consommée pour fonctionner, une PAC restitue 3 à 4 kWh de chaleur. Ainsi, elles permettent de réduire la facture énergétique en la divisant par trois voire quatre. Ainsi, plus de 1 000 € par an d’économies peuvent être réalisées grâce à elles. L’idéal est de coupler son utilisation à une excellente isolation.

Si elles sont intéressantes pour l’énergie gratuite et renouvelable qu’elles proposent et permettent de réduire les énergies fossiles, il n’en demeure pas moins que les pompes à chaleur, en consommant de l’électricité, contribuent aussi aux émissions de CO2. Pour autant, ces dernières restent quand même bien inférieures à celles d’un chauffage classique. Certaines pompes à chaleur vont aussi afficher des performances moindres par rapport à d’autres en fonction des températures. En général, elles atteignent un meilleur rendement lorsque la température extérieure n’est pas trop basse.

Recommended Posts